L’origine de Pâques

Exode 12. 1 à 13.

« 1 L’Eternel parla à Moïse et à Aaron en Egypte. Il leur dit :
Ce mois-ci sera pour vous le premier mois de l’année.
Donnez à toute la communauté d’Israël les instructions suivantes : Le dixième jour de ce mois, que chaque maison ou chaque famille se procure un agneau.
Si dans une maison on est trop peu nombreux pour manger un agneau, qu’on s’associe à la famille voisine la plus proche en tenant compte du nombre de personnes ; et l’on choisira l’agneau en fonction de ce que chacun peut manger.
Vous prendrez un agneau ou un chevreau sans défaut, un mâle âgé d’un an.
Vous le garderez jusqu’au quatorzième jour de ce mois : ce jour-là, tout l’ensemble de la communauté d’Israël immolera ces agneaux à la nuit tombante.
On prendra de son sang et l’on en badigeonnera les deux montants et le linteau de la porte des maisons où il sera mangé.
On en rôtira la viande et on la mangera cette nuit-là avec des pains sans levain et des herbes amères.
Vous n’en mangerez rien qui soit à moitié cuit ou bouilli dans l’eau, tout sera rôti au feu avec la tête, les pattes et les abats.
10 Vous n’en garderez rien pour le lendemain. S’il reste quelque chose jusqu’au lendemain, vous le brûlerez.
11 Vous le mangerez à la hâte, prêts à partir : la ceinture nouée aux reins, les sandales aux pieds et le bâton à la main. Ce sera la Pâque que l’on célébrera en l’honneur de l’Eternel.
12 Je parcourrai l’Egypte cette nuit-là et je frapperai tout premier-né dans le pays, homme et bête, et j’exercerai ainsi mes jugements contre tous les dieux de l’Egypte ; je suis l’Eternel.
13 Le sang sera pour vous un signe sur les maisons où vous serez ; je verrai le sang, je passerai par-dessus vous. Ainsi le fléau destructeur ne vous atteindra pas lorsque je frapperai l’Egypte. »

       Alors qu’Israël se préparait à quitter l’Egypte, chaque famille devait tuer un agneau mâle d ‘un an sans défaut. Les Israélites devaient ensuite enduire les linteaux de leurs portes du sang de cet agneau, car Dieu avait promis que cette nuit-là l’ange « passerait par-dessus » la maison et épargnerait de la mort l’enfant premier-né de cette famille. Le sang de l’agneau les sauverait.

      Lorsque le système des sacrifices pour les péchés a été établi en Israël, le souverain sacrificateur devait procéder à l’expiation des péchés de la nation une fois par an. Le sang du sacrifice, répandu sur le propitiatoire de l’arche de l’alliance dans le lieu très saint, servait à couvrir le péché de la nation pour l’année à venir.

La mort et la ressurection de Christ :

     Ésaïe 53 avait annoncé qu’un autre Agneau allait venir. Aujourd’hui, nous savons qu’il s’agit du Messie, Jésus-Christ. Laissez cet extrait d’un chapitre merveilleux des Écritures vous étonner une fois de plus :

Mais c’est pour nos péchés qu’il a été percé, c’est pour nos fautes qu’il a été brisé. Le châtiment qui nous donne la paix est retombé sur lui et c’est par ses blessures que nous sommes guéris. Nous étions tous errants, pareils à des brebis, chacun de nous allait par son propre chemin : l’Éternel a fait retomber sur lui les fautes de nous tous. On l’a frappé, et il s’est humilié, il n’a pas dit un mot. Semblable à un agneau mené à l’abattoir, tout comme la brebis muette devant ceux qui la tondent, il n’a pas dit un mot (Ésaïe 53:5-7).

  Lors de la Pâque, un agneau fut tué et son sang protégea une famille. Au Jour des Expiations, le sang du sacrifice couvrait le péché de la nation tout entière. Maintenant, l’Agneau de Dieu qui ôte le péché du monde est venu, l’humble et doux Jésus. Gloire à son nom !

Or, le Christ est venu en tant que grand prêtre pour nous pro­curer les biens qu’il nous a désormais acquis. Il a traversé un tabernacle plus grand et plus parfait que le sanctuaire terrestre, un tabernacle qui n’a pas été construit par des mains humaines, c’est-à-dire qui n’appartient pas à ce monde créé. Il a pénétré une fois pour toutes dans le sanctuaire ; il y a offert, non le sang de boucs ou de veaux, mais son propre sang. Il nous a ainsi acquis un salut éternel (Hébreux 9:11-12).

Laisser un commentaire